Accueil / Maladies / Chancre coloré du platane

Le chancre coloré du platane (canker stain of plane) Ceratocystis fimbriata Ellis et Halsted f.sp. platani Walter

Géographie :

Ceratocystis fimbriata f.sp. platani est originaire d'Amérique du nord. Arrivé en Europe à la fin de la seconde guerre mondiale, il s'est rapidement disséminé en Italie puis dans les pays voisins. Aujourd'hui, cet organisme est présent en Italie, Suisse, France (sud est de la France jusqu'à Lyon), Grèce, Arménie.

Ordre : Ascomycètes

Famille : Ophiostomatales

Statut réglementaire : organisme de quarantaine et de lutte obligatoire

Photo : L'Arboriculture urbaine (Annexes) (C. Bourgery, L. Mailliet) - Collection Mission du Paysage - Ed. I.D.F., 1993

Fiche technique

Plantes hôtes

Ceratocystis fimbriata f.sp. platani est spécifique à Platanus spp.

Biologie

Ce champignon se transmet essentiellement par actions de l'homme : outils de taille non désinfectés, engins de terrassement qui blessent les racines, sciures et copeaux d'arbres malades contenant de nombreuses spores. Lorsque des arbres sont proches, des contacts racinaires peuvent avoir lieu, permettant ainsi la transmission du champignon d'un arbre malade à un arbre sain. Un arbre malade peut aussi produire des spores qui sont véhiculées par le vent jusqu'aux arbres sains voisins, et qui pénètrent par la moindre plaie. Les spores peuvent aussi être transportées par les eaux courantes.

Le champignon pénètre en général par une plaie, puis colonise les canaux de sève de l'arbre, et les détruit. Il peut survivre 7-15 jours à la surface d'une plaie. Losqu'une spore se dépose sur une blessure, elle germe et émet un mycélium qui progresse surtout longitudinalement, et peut parcourir 1m par an. Il colonise les branches, le tronc puis le système racinaire. Peu à peu l'arbre se dessèche et meurt. Ceratocystis fimbriata f.sp. platani peut se maintenir dans le sol dans des tissus végétaux morts pendant 5-6 ans.

Symptômes et dégâts

Les arbres infestés par ce champignon meurent en 3 à 7 ans. Les départements du Vaucluse et des Bouches du Rhône ont perdu 30000 arbres en 25 ans.

Sur le tronc ou les charpentières, la progression du champignon se traduit au niveau de l'écorce par l'apparition de veines bleu noir mêlées de violet et d'orange. Au centre de cette zone, l'écorce se dessèche, devient brun clair, et se craquelle tout en restant fixée au tronc ou à la branche. Généralement, aucune réaction cicatricielle de l'arbre n'apparait. Au dessus de cette zone, le feuillage jaunit et l'écorce se dessèche progressivement prenant une teinte uniforme brun-rouge très marquée.

Moyens de lutte

D'après l'Inra et divers organismes, il n'existe aucun moyen de lutte chimique ou biologique contre ce champignon car le mycélium pénètre profondément dans le bois et n'est pas atteint par les produits de traitements.

Dans les régions où cette maladie est présentes, des arrêtés préfectoraux encadrent la lutte contre ce pathogène. Pour éviter la transmission de la maladie il faut de manière générale :

-éviter toute blessure inutile à l'arbre,

-procéder à une désinfection des outils (du sécateur au godet d'engin) avant d'intervenir sur un arbre et après intervention,

-abattre l'arbre mort et les arbres voisins immédiats (de préférence en hiver, en l'absence de vent), puis brûler le tout,

-retirer la/les souche(s) et la/les brûler,

-ne pas laisser de sciure une fois l'intervention effectuée et la brûler,

-traiter les plaies de taille et les blessures par des badigeons antifongiques,

-désinfecter l'aire d'abattage et ses alentours,

-désinfecter par pulvérisation de fongicides les engins de travaux publics et de transport,

-éviter de replanter des platanes sains dans une zone contaminée.

En cas de détection de symptômes suspects:

Contactez la DRAF/SRPV Corse - Service Régional de la Protection des Végétaux (04.95.59.28.28) ou la FREDON Corse (04.95.26.68.81).

Pour connaître la liste des produits de traitements des locaux et matériels de culture et la liste des produits homologués pour les traitements fongicides sur arbres et arbustes d'ornement, consulter le site: http://e-phy.agriculture.gouv.fr.