Accueil / Organisation / Missions / Veille sanitaire

La veille sanitaire

La veille sanitaire mise en place par la FREDON Corse consiste à :

· Détecter les parasites émergeants.

. Surveiller les populations de parasites de quarantaine.

La détection de parasites émergeants

Cette mission est réalisée au travers de deux actions que sont les diagnostics phytosanitaires et les contrôles sanitaires.

Le diagnostic phytosanitaire

Les diagnostics consistent à identifier les organismes nuisibles responsables de dommages sur végétaux et à proposer des préconisations phytosanitaires adaptées. Ce service, mis en place en 2004, s'adresse aux particuliers ainsi qu'aux professionnels.

Le contrôle sanitaire

Il s'agit d'un appui technique au SRPV réalisé par la FREDON Corse dans le cadre des contrôles des PPE (Passeport Phytosanitaire Européen) accompagnant certains végétaux. Ce passeport constitue une garantie phytosanitaire pour les échanges intérieurs et intra-communautaires entre les structures produisant ou commercialisant des végétaux. Le rôle de la FREDON est de contrôler l'état sanitaire des végétaux présents afin de s'assurer qu'ils sont indemnes de parasites de quarantaine ou de parasites émergeants. En Corse, il y a 80 structures référencées qui produisent ou commercialisent des végétaux et qui sont donc soumises au contrôle PPE (source : SRPV).

Le suivi de populations de parasites de quarantaine

Définition FAO d'un organisme de quarantaine :

"Organisme nuisible qui a une importance potentielle pour l'économie de la zone menacée et qui n'est pas encore présent dans cette zone ou bien qui y est présent mais n'y est pas largement disséminé et fait l'objet d'une lutte officielle."

La FREDON Corse est commanditée par la SRPV pour mettre en place chaque année un plan de surveillance de certains parasites de quarantaine qui représentent un risque économique pour la région.

La veille sanitaire implique une surveillance par observations visuelles ou par la mise en place d'un réseau de piégeage des zones de cultures, des pépinières, ainsi que des ports et aéroports.

En cas de découverte d'un foyer, la FREDON peut déclencher une lutte obligatoire imposée par leur statut règlementaire.

Parasites de quarantaine suivis :

- Le cynips du châtaignier (Dryocosmus kuriphilus) : contrôle des pépinières importatrices de plants de châtaigniers.

 - Le feu bactérien (Erwinia amylovora) qui s'attaque principalement aux arbres de la famille des rosacées (pommier, poirier, cognassier) : contrôle en pépinières et prospections en vergers de pommiers.

 - Le virus de la tristeza : contrôle en pépinières par des tests virologiques (immuno-empreinte) et prospections en vergers d'agrumes.

 - La chrysomèle du maïs (Diabrotica virgifera) : suivi par la mise en place de pièges dans l'ensemble des ports et aéroports de Corse.

 - La cicadelle vectrice de la flavescence dorée (Scaphoïdeus titanus), ainsi que le phytoplasme de la flavescence dorée.

 - La cochenille jaune (Aonidiella citrina).

 - Le pou de San-José (Quadraspidiotus perniciosus).

  • Le cynips du châtaignier
  • Le feu bactérien
  • Le virus de la tristeza
  • La chrysomèle du maïs
  • La cicadelle de la flavescence dorée
  • Symptômes de la flavescence dorée
  • La cochenille jaune
  • Le pou de San-José