Accueil / Ravageurs / Aleurode du tabac
Trois aleurodes adultes

L'aleurode du tabac Bemisia tabaci

Insecte cosmopolite largement répandu dans le monde, on le retrouve en France, en champs dans le sud et sous serres sur tout le territoire.

Outre les taches chlorotiques causés aux feuilles et l'abondance du miellat produit, cette espèce est un excellent vecteur de virus et notamment du virus TYLCV (virus de la maladie des feuilles jaunes en cuillère de la tomate) qui est un parasite de quarantaine.

Ordre : Homoptera - Famille : Aleyrodidae

Statut réglementaire : organisme de lutte obligatoire en fonction des biotypes

Photos : Forestry Images

Fiche technique

Plantes hôtes :

Bemisia tabaci est une espèce polyphage. On la retrouve préférentiellement sur tomate, poivron, l'aubergine, pomme de terre, tabac, haricot, tournesol, cotonnier et agrumes.

Morphologie :

A) les adultes

Les adultes mesurent 1mm, sont jaune souffre et recouverts d'une cire blanche. Ils possèdent 2 paires d'ailes blanches.

B) les larves

On compte quatre stades larvaires. Le premier stade larvaire est mobile. Le quatrième stade

construit un puparium jaune-roux, dépourvu d'expansions latérales dans lequel il se métamorphose en adulte.

C) les œufs

Les œufs, 0,2-0,3mm sont ovales, allongés, jaunâtres disposés généralement en cercle. Ils portent une pédicelle les fixant à la plante.

  • Oeufs
  • Larves

Biologie :

Il existe de nombreux biotypes chez cette espèce. Selon ces biotypes, les gammes d'hôtes diffèrent ainsi que les virus et les maladies transmises. En France on possède les biotypes B et Q. Sont considérés comme organismes de quarantaine les biotypes dit non européens (en France autres que B et Q).

Le cycle biologique compte le stade œuf, 4 stades larvaires et le stade adulte. Il y a selon les régions et les conditions climatiques 9 à 15 générations par an. La durée du développement est de 135 jours à 15°C, 35 jours à 20°C et 23 jours à 27°C.

Les femelles pondent 28-300 œufs à la face inférieure des jeunes feuilles. La ponte a lieu de 1 à 8 jours après l'accouplement. La reproduction est sexuée ou par parthénogenèse.

Symptômes et dégâts :

Les dégâts causés sont de trois types.

- Les prises alimentaires engendrent un affaiblissement des plantes, une réduction de la croissance et une fanaison précoce. On peut observer des taches chlorotiques ou un dessèchement au niveau des feuilles ou une mort précoce de la plante.

- Les prises alimentaires génèrent aussi la sécrétion abondante de miellat sur lequel se développe la fumagine.

- Enfin cette espèce est un excellent vecteur de virus et notamment le virus TYLCV (virus de la maladie des feuilles jaunes en cuillère de la tomate) qui est un parasite de quarantaine. La croissance des plants est perturbée; les feuilles restent de taille réduite, présentent un jaunissement et parfois un enroulement en forme de cuillère. Ce virus de la tomate peut aussi dans certains cas infester les piments, haricots, tabac, morelle noir, datura, mauves.

  • Dégâts
  • Dégâts dus au virus

Moyens de lutte

A) Lutte Chimique

Pour connaître la liste des produits autorisés, consulter le site: http://e-phy.agriculture.gouv.fr

B) lutte prophylactique

La lutte consiste à éliminer ou gérer les plantes adventices spontanées pouvant servir de réservoirs entre deux cultures sous serres. Eliminer rapidement les plants infestés. Utiliser un insecticide adulticide homologué sur les structures de la serre.

En rapport avec l'aleurode du tabac

Cultures associées