Accueil / Ravageurs / Cicadelle de la flavescence dorée

La cicadelle vectrice de la flavescence dorée Scaphoideus titanus Ball

Ordre : Homoptera

Famille : Cicadellidae

Statut réglementaire : aucun

Source photo: http://www.racine.ra.it/agrisystem/Boll19-06.htm

Fiche technique

Répartition géographique

Cette cicadelle est originaire d'Amérique du Nord, elle est présente en Europe notamment en Espagne, France, Italie, Suisse, Yougoslavie, Slovénie, ...

Elle a été identifiée en France au cours des années 50 dans le sud-ouest.

Plantes hôtes

Scaphoideus titanus se développe uniquement sur la vigne.

Morphologie

A) Les adultes

L'imago mesure 4.8-5.2 mm de long pour les mâles et 5.5-6mm pour les femelles. Le corps est allongé, fuselé et de couleur brun ocre tâché de brun sombre. Le thorax est plus clair. La tête des femelles présente 3 bandes transversales brunes, une seule chez les mâles. Les élytres sont brunâtres, tâchées de noir.

B) Les larves

Il y a 5 stades larvaires : Tous les stades présentent sur le dernier segment abdominal 2 tâches noires triangulaires

- stade L1 : environ 1.5mm, blanc hyalin qui progresse vers le blanc laiteux (cf. photo à droite)

- stade L2 : 2-2.5mm, blanc ivoire à jaune

- stade L3 : 3-3.5mm, jaune ivoire

- stade L4 : 4-4.5mm, jaune avec des tâches bistre clair. A partir de ce stade apparition des ébauches alaires.

- stade L5 : 4.5-5mm, jaune avec des tâches brun noir

Biologie

Les premières éclosions ont lieu au cours du mois de mai. Les premiers adultes apparaissent vers la première quinzaine de juillet avec un maximum de population fin juillet-début août. Les premières pontes ont lieu à cette même période. Le stade adulte dure environ un mois et demi. Il n'y a qu'une seule génération par an. Selon les années les différents stades peuvent se chevaucher. La cicadelle passe l'hiver au stade œuf. Les œufs sont pondus sous l'écorce des bois d'au moins 2 ans.

Symptômes et dégâts

Cette Cicadelle n'occasionne pas de dégâts directs à la vigne. En revanche elle est vectrice du phytoplasme de la flavescence dorée. Un individu qui a acquis le phytoplasme n'est capable de le retransmettre qu'après une période de 30 jours environ, c'est à dire à partir du stade larvaire L4.

Moyens de lutte

La lutte contre cette cicadelle n'est obligatoire que dans le périmètre de lutte fixé dans chaque département après arrêté préfectoral. La définition du périmètre de lutte peut varier selon les régions. Il concerne en général les communes qui ont été reconnues contaminées par le SRPV ainsi que les communes limitrophes.

La stratégie repose sur un suivi du stade de l'insecte dans chaque zone contaminée par la flavescence dorée afin de déterminer précisément les dates d'intervention.

En viticulture conventionnelle, 2 ou 3 traitements sont généralement imposés (selon l'abondance de l'insecte).

- Le premier traitement a lieu un mois après la détection des premières larves par piégeage. Cette durée correspond à l'incubation du phytoplasme dans l'insecte au bout de laquelle ce dernier devient infectieux.

- Le deuxième traitement est à prévoir en fin de rémanence de la première application.

- Le dernier traitement a lieu en milieu d'été et a pour cible les adultes provenant des parcelles voisines.

Pour connaître la liste des produits autorisés pour le traitement de scaphoideus titanus, consulter le site: http://e-phy.agriculture.gouv.fr/.

Les autres modalités de lutte obligatoire pour lutter contre la flavescence dorée sont :

-l'arrachage des souches contaminées

-l'arrachage et la destruction par le feu de la parcelle entière lorsque plus de 20% des ceps sont contaminés ou lorsque la parcelle est abandonnée.

-L'utilisation de plants sains ayant subis un traitement à l'eau chaude ou provenant de zones indemnes.

En rapport avec la cicadelle de la flavescence dorée:

Cultures associées

  • La vigne

    Une des principales productions agricoles en Corse.

Actions associées