Accueil / Ravageurs / Tigre du platane

Le tigre du platane Corythucha ciliata (Say)

Géographie : Cette punaise est originaire des Etats-Unis. En Europe, cette espèce est présente en Espagne, France (Corse comprise), Italie, Allemagne, Autriche, Suisse, République tchèque, Grèce, Slovaquie, Slovénie, Yougoslavie, Bulgarie, Croatie, Hongrie, ...

Ordre : Hemiptera Famille : Tingidae Statut réglementaire : aucun

(Ph. R. Rossignol, FREDON Corse)

Fiche technique

Plantes hôtes

Corythucha ciliata s'attaque aux genres Platanus. Il peut aussi se développer sur Broussonetia papyrifera (mûrier de Chine ou mûrier à papier), sur Carya ovata (caryer ovale), sur les genres Chamaedaphne et Fraxinus.

Morphologie

A/ Les adultes

L'imago mesure 3-4 mm de long. Le corps est foncé, les ailes sont transparentes et réticulées de blanc. Les ailes antérieures portent une tâche noire au centre. Les antennes sont blanc sale, poilues avec une extrémité en forme de massue

B/ Les larves

Les larves sont morphologiquement similaires aux adultes. Au fil des mues les ailes se développent.

Biologie

Cet insecte possède 2-4 générations par an. Les adultes passent l'hiver sous les plaques d'écorces (les rhytidomes) présentes sur l'arbre ou dans les anfractuosités des troncs. Au début du printemps, les adultes quittent leurs abris et remontent le long du tronc pour aller se positionner à la face inférieure des feuilles à proximité de la nervure centrale. Après une période d'alimentation d'une dizaine de jours, les adultes s'accouplent. Les femelles pondent leurs œufs isolément ou bien par groupe de 10 à 15. Les œufs éclosent au bout de 18-20 jours environ. Les larves passent par 4 mues successives avant d'atteindre le stade adulte.

Symptômes et dégâts

Les prises alimentaires entraînent une décoloration caractéristique du parenchyme des feuilles, plus accentuée le long de la nervure centrale. Les feuilles se décolorent par petits points blancs. Avec le temps, le feuillage peut prendre un aspect chlorotique ou bronzé. Les feuilles fortement atteintes chutent prématurément et l'arbre peut se retrouver défolié à la fin de l'été. Plusieurs années avec des attaques sévères de Corythucha ciliata peuvent affaiblir l'arbre, et combinées à d'autres facteurs de stress, entraîner la mort de ce dernier. Les arbres ainsi affaiblis deviennent beaucoup plus sensibles aux attaques de champignons. Corythucha ciliata serait le vecteur de 2 champignons très dangereux pour les platanes : Ceratocystis fimbriata (agent du chancre coloré du platane) et Apiognomonia venata (agent de l'anthracnose du platane).

Moyens de lutte

Les traitements se font soit :

  • en été sur l'ensemble du feuillage. Cet insecte étant très mobile, il est nécessaire de traiter l'ensemble des arbres d'une même zone.
  • en hiver sur l'ensemble du tronc et des grosses branches charpentières. Pour un meilleur résultat, il est préférable de retirer un maximum de rhytidomes de l'arbre. Celà évite qu'un certain nombre d'individus échappent au traitement en restant à l'abri derrière ces plaques d'écorces.

Pour connaître la liste des produits homologués, en traitements des parties aériennes, sur les arbres et arbustes d'ornements, consulter le site e-phy.

Accès direct à la liste des produits homologués pour tigre du platane.